Partagez
Aller en bas
avatar
AM3TIST
Administrateur
Administrateur
Messages : 39
Date d'inscription : 24/05/2018
Age : 15
Localisation : Dans un monde parallèle
http://laborantins-a6t.forumactif.com

Le tableau périodique

le Jeu 24 Mai - 18:56
/!\ Je ne suis pas l'auteur original de ce post, les crédits reviennent entièrement aux sources. J'ai uniquement rassemblé les informations.

Le tableau périodique des éléments représente tous les éléments chimiques, ordonnés par numéro atomique croissant et organisés en fonction de leur configuration électronique, ce qui permet de retrouver facilement leurs propriété chimiques.
Nous ne parlerons pas de l'inventions de celui-ci ici.

Dans un premier temps il fraudais savoir à quoi cela ressemble. Je vous conseil l'excellent site ptable (Disponible [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] et dans les sources) qui contient un tableau périodique vraiment riche en outils, et bénéficie de mises à jours régulières.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Pour ce qui est de sa construction je vous recommande cette vidéo :


Pour le lire c'est comme cela :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

A : Il s'agit du nom de l'atome. Nous en avons déjà vu rapidement quelques-uns dans le chapitre précédent : hydrogène, oxygène, ...

B : C'est le symbole de l'atome. Nous utiliserons ce symbole pour représenter l'atome dans des réactions chimiques ou des dessins.
Nous remarquons que ce symbole :

A sa première lettre écrite en majuscule et les suivantes en minuscules. Ça a son importance, attention !

Ne dépasse jamais trois lettres.

Reprend parfois la première ou les deux premières lettres du nom de l'atome. Dans notre exemple, le symbole est S pour Soufre. Le symbole Al, lui, reprend les deux premières lettres d'ALuminium (n°13).

De temps en temps, les lettres utilisées ne sont pas les premières du nom de l'atome. C'est le cas, entre autres, pour le ChLore dont le symbole est Cl (n°17).

Dans les autres cas, les lettres utilisées pour le symbole ne sont même pas contenues dans le nom de l'atome.
Par exemple, l'or (n°79) est représenté par le symbole Au. En fait, dans ce cas, il faut faire appel au latin : or se dit AUrum dans cette langue ancienne, et c'est de là que vient le symbole de cet atome.

Vous ne devez pas connaître tous les symboles par cœur ! Le tableau périodique est là pour vous les donner, ce serait bête de s'en passer. Cependant, vous verrez que certains atomes, comme l'hydrogène ou l'oxygène, reviennent fréquemment. Et vous finirez par connaître les symboles correspondants tellement vous les aurez utilisés.

C: Il s'agit du numéro atomique. Nous le noterons dorénavant Z.
Le numéro atomique correspond au nombre de protons que contient l'atome. Bonne nouvelle : en général, le nombre de protons est égal au nombre d'électrons.

Z = nombre de p+ = nombre de e-
Grâce à notre case-exemple, nous apprenons que l'atome de soufre est constitué de 16 protons et de 16 électrons.

Sachez que ce nombre ne varie jamais : c'est la carte d'identité d'un atome. En d'autres mots, chaque atome possède son propre numéro atomique Z ! C'est ça qui différencie les atomes les uns des autres. Le soufre possède 16 protons. Si Z = 17, nous avons un atome de 17 protons, et nous ne pouvons plus parler de soufre : il s'agit d'un atome de chlore.

Retenez que le numéro atomique Z définit le nombre de protons propre à un seul atome.

D : Enfin, analysons la masse atomique relative. Comme son nom l'indique, il s'agit tout simplement de la masse de l'atome.

Remarques en vrac :

Certains d'entre vous se posent peut-être des questions concernant le tableau périodique et sa structure (du moins j'espère, il faut être curieux ! :p ). Je vais vous aiguiller un petit peu.

Périodique ?

Je n'ai pas arrêté de parler de tableau périodique. Mais pourquoi périodique ?

Une période est une des lignes du tableau, celles-ci étant sont numérotées à gauche de 1 à 7. L'organisation des électrons n'est pas aléatoire et c'est pour cela qu'il existe plusieurs périodes. Nous en reparlerons au chapitre suivant.

Les groupes
Nous venons de parler des lignes du tableau périodique, mais les colonnes ont un sens également (comme quoi ce tableau en réserve des surprises !).

Une colonne du tableau périodique représente un groupe. Ils sont numérotés en haut de 1 à 18 (ou différenciés avec des noms bizarres comme Ia, IIa, ...). Les groupes les plus utilisés ont même un nom (ne vous amusez pas à les retenir, ce n'est pas très important) :

Groupe 1 : métaux alcalins

Groupe 2 : métaux alcalino-terreux

Groupes 3 à 12 : ces groupes forment ce qu'on appelle les métaux de transition

Groupe 13 : terres rares (ou terreux)

Groupe 14 : cristallogènes (ou carbonides)

Groupe 15 : pnictogènes (ou azotides)

Groupe 16 : chalcogènes (ou sulfurides)

Groupe 17 : halogènes

Groupe 18 : gaz rares (ou gaz nobles)

Lanthanides et actinides
Avez-vous remarqué que les 2 dernières lignes du tableau étaient nommées lanthanides et actinides ? De plus, il y a une longue flèche qui les encadre.

En fait, les lanthanides devraient être insérés juste après l'élément n°57, le lanthane. Nous ne le faisons pas car le tableau serait trop large, nous manquons de place.
De même, les actinides devraient être insérés après l'actinium, élément n°89.

Éléments méconnus
Vous pouvez remarquer que les atomes 113 à 118 sont dans une case grisée et ont un drôle de nom : unu ... ununu ... heu pardon, unun-machin. Ce sont des éléments très peu connus, voire parfois carrément inconnus : on n'avait jamais vu de ununseptium avant 2010 et il n'existe pas à l'état naturel sur notre planète (on l'a synthétisé en laboratoire).
À vrai dire, les atomes ayant un Z (numéro atomique) supérieur à 104 sont vraiment méconnus à l'heure actuelle.

Au fait, savez-vous d'où vient leur nom ? Il provient simplement de la décomposition de leur nombre Z. Par exemple, ununseptium vient de la décomposition du nombre 117 : un|un|sept|ium. Parfois, vous devez faire appel au grec : 115 se dit un|un|pent|ium car 5 se dit pénte en grec. L'utilisation des racines grecques est fréquente en français : penta|gone (cinq angles), octo|gone (huit angles), astro|logie (étoile, étude), etc.

Différence entre élément et atome
Tantôt tu parle d'éléments, tantôt tu parles d'atomes, il faudrait te mettre d'accord ! Quelle est la différence ?

Les éléments, ce sont les noms donnés dans le tableau périodique : hydrogène, hélium, oxygène, carbone, etc. Un élément peut être présenté sous différents aspects : les atomes.

Ainsi, par exemple, l'atome de carbone possède généralement 6 neutrons, mais il existe aussi des atomes de carbone ayant 7 ou 8 neutrons. Par conséquent, l'élément "carbone" peut prendre la forme d'atomes différents (ici, j'en ai cité trois).

Pour les questions c'est en dessous. A bientôt.

Sources:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Higgs
Modérateur
Modérateur
Messages : 29
Date d'inscription : 24/05/2018
Age : 16
Localisation : heart

Re: Le tableau périodique

le Jeu 24 Mai - 19:36
ceci aidera grandement ceux qui n'on pas compris pour l'accélérateur de particules
avatar
AM3TIST
Administrateur
Administrateur
Messages : 39
Date d'inscription : 24/05/2018
Age : 15
Localisation : Dans un monde parallèle
http://laborantins-a6t.forumactif.com

Re: Le tableau périodique

le Jeu 24 Mai - 19:44
Tout a fait ! Avant de comprendre comme les accélérer il faut savoir ce que c'est Smile
avatar
Falsificateur29
Nouveau
Nouveau
Messages : 12
Date d'inscription : 26/05/2018

Re: Le tableau périodique

le Sam 26 Mai - 17:37
Ce pavé ! Gros travail bravo
Contenu sponsorisé

Re: Le tableau périodique

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum